Conseils post-opératoires

Le passage des matières fécales sur les plaies ne gêne pas la cicatrisation, mais cette situation nécessite de maintenir la région aussi propre et sèche que possible. Ce suintement permanent qui persiste jusqu’à l’obtention d’une cicatrisation complète entraîne volontiers des démangeaisons. Ce phénomène peut être accentué par la présence d’un fil élastique, qui ne gêne pas la défécation, mais qui nécessite une hygiène soigneuse. Les douleurs sont transitoires et souvent modérées, facilement contrôlées par les anti-douleurs classiques et un laxatif doux. La cicatrisation complète demande souvent 6 à 8 semaines. Un arrêt de travail de 15 jours à 3 semaines est souvent nécessaire. En cas de seconde intervention, celle-ci est habituellement plus limitée, avec en conséquence des contraintes moins importantes et plus courtes. Malgré tout, la durée classique du traitement complet d’une fistule anale en deux temps est souvent d’environ 3 mois.