Questions fréquentes

La fissure anale peut-elle dégénérer en cancer ?

On ne dispose actuellement pas de données scientifiques qui permettent de craindre une telle complication. Dans certaines maladies qui créent des plaies de l’anus persistantes pendant de nombreux mois ou années (maladie de Crohn), il n’est pas observé de risque accru de cancer. En pratique courante, nous ne connaissons pas de malades souffrant d’une fissure anale chronique qui aient vu apparaître secondairement un cancer de l’anus. On peut donc répondre négativement à cette question.

Sait on pourquoi la fissure anale ne cicatrise pas facilement alors qu’il s’agit d’une petite plaie de l’anus ?

Il existe un cercle vicieux auto-entretenu entre une plaie de la muqueuse anale qui entraîne un spasme du sphincter qui lui-même entraîne un trouble de la vascularisation de la zone de la plaie et empêchant sa cicatrisation.

Pourquoi la fissure anale est-elle aussi douloureuse ?

 

Il est vraisemblable que ce ne soit pas la fissure elle même mais les muscles de la continence qui sont douloureux. Ceux-ci (notamment le sphincter anal interne) sont le siège d’une contracture permanente que l’on peut ressentir lorsqu’on palpe le tour de l’anus. Cette palpation, lorsqu’elle est appuyée, peut être douloureuse même à distance de la fissure. Cela explique probablement pourquoi la douleur se réveille parfois pendant plusieurs heures lorsque ce muscle est étiré (passage de la selle) et pourquoi la douleur s’estompe après un geste de chirurgie sur le sphincter alors même que la fissure est encore présente.

 

Sexualité et chirurgie proctologique ?

Après l’intervention, il n’y a pas de contre-indication pour des rapports sexuels dits « classiques » mais il existe des remaniements inflammatoires de la région pouvant entraîner une gêne, un inconfort ou des douleurs pendant toute la période de cicatrisation qui est de l’ordre de 4 à 6 semaines. En cas de rapport sexuel anal, il est préférable d’attendre 6 à 8 semaines afin que la zone soit parfaitement bien cicatrisée.